Ecole et cinéma

40_60_ecoleetcinema-35faeb

Cliquer sur l’affiche pour accéder au site école et cinéma

Présentation du dispositif :

 

Ecole et Cinéma est un dispositif d’éducation artistique au cinéma, initié par le CNC (Centre National de la Cinématographie) et les ministères de la Culture et de la Communication et de l’Education Nationale. Il est mis en œuvre au niveau national par l’Association Les enfants de cinéma avec le soutien, en région, des DRAC, des Inspections Académiques et des collectivités territoriales.

 

Mis en place dans le Loiret en 2000, Ecole et cinéma, qui est un partenariat entre le monde de l’éducation et celui de la culture, est l’œuvre de deux coordinateurs départementaux, cinéma et Education Nationale, et est soutenu par la DRAC du Centre.

 

Les objectifs d’Ecole et cinéma :

  • Former l’enfant-spectateur par la découverte active de l’art cinématographique, à partir du visionnement d’œuvres contemporaines et du patrimoine mondial
  • Permettre à un plus grand nombre d’élèves d’accéder à une culture cinématographique et commencer à construire un parcours de spectateur
  • Inciter les enfants à prendre le chemin de la salle de cinéma, et s’approprier ce lieu de pratique culturelle, de partage, de lien social
  • Aider l’élève à devenir citoyen à part entière, à avoir une meilleure maîtrise de la langue française et à forger son sens critique
  • Aider les enseignants à élaborer des situations de prolongements pédagogiques aux projections, en lien avec des éléments choisis du programme scolaire, et plus particulièrement des piliers du socle commun

 

Ecole et cinéma s’adresse aux élèves de la grande section de maternelle au CM2. Ils assistent en salle, avec leurs enseignants, à la projection de 3 films au cours de l’année scolaire, sélectionnés dans le catalogue des enfants de cinéma. Les films proposés permettent l’ouverture sur un panorama large du cinéma mondial. Les enseignants préparent leurs élèves à la projection et aux séquences à travailler. La rencontre avec les films et le travail proposé ensuite en classe favorisent le jugement, le goût et la sensibilité des enfants, et éveillent la curiosité pour les œuvres françaises et étrangères, d’hier à aujourd’hui.

 

Chaque film du catalogue École et cinéma est accompagné de documents édités par Les enfants de cinéma. Chaque enseignant inscrit dans le dispositif reçoit un livret d’accompagnement pédagogique sur le film, et chaque enfant une carte postale, mémoire affective du film.

 

Des fiches pédagogiques sont proposées par les conseillers en Arts visuels, ainsi que des fiches musicales par les conseillers en Education musicale.

 

Chaque année, de nombreux travaux inspirés par les films sont réalisés par les enfants dans les classes : dessins, textes, chants, volumes, sculptures, et même parfois des courts-métrages d’animation.

 

Quelques chiffres au niveau national : 

le dispositif est présent dans 94 départements français. 

1 050 salles de cinéma (dont 46 circuits itinérants),  4 150 communes, 8 200 écoles, 29 000 classes y participent.

Cela représente environ 700 000 élèves inscrits par trimestre. 

 

Dans le Loiret :

Pour la saison 2014-2015 nous avons 10 salles participantes (dont le Cinémobile, circuit itinérant), 156 écoles, 581 classes, et 13 932 élèves inscrits dans le département.

 

Il y a 9 salles associées dans le département, qui accueillent les séances : l’Alticiné à Montargis, le Mail à Pithiviers, le Club à Gien, le Club 2 à Dampierre en Burly, les Carmes à Orléans, le Dunois à Beaugency, la Fabrique à Meung sur Loire, le Vox à Château-Renard et le cinémobile (circuit itinérant).

Site des enfants de cinéma : http://www.enfants-de-cinema.com

Coordination Ecole et Cinéma dans le Loiret

A noter que le lancement d’Ecole et Cinéma dans le Loiret, en 1998-1999, fut à l’initiative de Serge Ferrara, alors Inspecteur de l’Education Nationale, et de Franck Thiéblemont, alors Président de l’Association Vox Populi

 

Au sein de chaque département inscrit à Ecole et Cinéma, la coordination se fait en relation étroite avec :

  La Direction régionale des affaires culturelles (DRAC)

Le conseiller cinéma et audiovisuel est l’interlocuteur privilégié des Enfants de cinéma pour la mise en place, le déroulement et les financements d’École et cinéma. Il est également l’interlocuteur privilégié des coordinateurs Cinéma et Éducation nationale. La DRAC soutient le dispositif, aide à son développement et participe également à la mise en place d’actions de formation.

 Les salles de cinéma associées

Elles développent un travail de proximité avec les écoles et mettent en oeuvre une politique d’animation culturelle. Elles accueillent les enfants dans les meilleures conditions, souvent grâce à l’implication des animateurs jeune public.

 Le coordinateur Éducation nationale

L’Inspection académique missionne pour le nombre d’heures nécessaires, une personne de ses services, Inspecteur, conseiller pédagogique ou professeur détaché, pour être l’interlocuteur Éducation nationale privilégié auprès des instances nationales, régionales ou locales engagées dans l’opération. Il travaille en étroite collaboration avec le coordinateur Cinéma. Il suscite les projets des enseignants, définit les modalités d’inscription des classes et met en oeuvre les actions de formation nécessaires dans le cadre du plan de formation continue (PDF). Il accompagne le travail d’évaluation du dispositif.

  Le coordinateur Cinéma (pour le Loiret : l’Association Vox Populi)

Responsable d’une salle de cinéma ou d’une association, le coordinateur Cinéma assure la mise en oeuvre du dispositif sur son département, et est l’interlocuteur privilégié des salles de cinéma associées.

Rôle et missions du coordinateur départemental cinéma

 élaboration de la circulation des copies sur le département en concertation avec le coordinateur départemental Éducation nationale et l’ensemble des salles associées
 réservation des copies auprès des distributeurs
 communication de la programmation détaillée (salle par salle, date par date) aux distributeurs de films et aux enfants de cinéma.
 contrôle régulier de la bonne marche du dispositif (réception, circulation retour des copies au stock, projections ; accueil fait aux classes ; distribution des documents ; etc.)
 commande des documents d’accompagnement (pour les professeurs, et les élèves), auprès de l’association Les enfants de cinéma ; coordination et suivi logistique de la circulation des documents dans les salles et les écoles concernées
 participation (organisation, présentation) à l’organisation des 3 ou 4 séances de prévisionnement trimestriels à l’attention des professeurs , dans différentes salles du département
 participation, aux côtés des services de l’Éducation nationale, à des actions de formation. Établissement du bilan trimestriel (entrées par salles) et annuel (entrées par salles ; questionnaire qualitatif) destiné aux enfants de cinéma
 mise en réseau des salles de cinéma du département associées au dispositif pour favoriser l’échange des pratiques et des savoirs entre acteurs de la Culture et de l’Éducation nationale
 participation annuelle à la Rencontre nationale (pendant 3 jours) des coordinateurs d’École et cinéma.
 organisation et animation du comité de pilotage en partenariat avec le coordinateur éducation nationale (courant juin) : bilan de l’année ; travaux préparatoires, pour le choix des films de l’année suivante ; transmissions de ces informations aux enfants de cinéma.

40_60_ecoleetcinema-35faeb